Seule(s)-1

d’après  Moulins à paroles
d’Alan Bennett

Note d’intention :

Cette création évoque la solitude. Dans ce travail, Stéphane Buisson fait le choix d’évoquer ces trois monologues par un seul personnage. Trois histoires différentes, trois âges, trois personnages éloignés en apparence…ou comment trois monologues de femmes ne deviennent plus que le récit de vie d’une femme seule. Une femme, cette femme qui s’invente, se fantasme des vies, les enregistre et enfin les écoute comme pour se tenir compagnie.

Pour Seule(s), le choix des textes d’Alan Bennett permet de mettre en application le principe qui consiste à considérer les textes comme une matière propre à nourrir et développer une forme. Il pourrait s’agir d’un théâtre brut, quelque chose de dépouillé où chaque élément, chaque objet, chaque mouvement vient donner corps à une dramaturgie.
Travail sur les images, travail graphique : l’idée de partir de quelque chose de très précis autour d’un lieu en laissant la possibilité au spectateur d’une grande liberté d’interprétation. Stéphane Buisson installe un début d’éléments, la scénographie est imaginée dès le départ, ensuite le texte vient épouser cette forme en le contraignant, en le faisant plier pour ajuster, affiner et révéler tout le propos. Le texte sert ici la forme.

C’est ce choix radical qui va donner un fil directeur à l’ensemble de la pièce. Au spectateur de se laisser envahir par l’émotion, par les paroles et ainsi se créer son propre chemin, sa propre lecture.

Seules
Seules
Seules

Mise en scène et direction d’acteur
Stéphane Buisson

Interprétation 
Jocelyne Tournier

Univers sonore 
Philippe Vuillermet

Création lumière 
Jean Camilleri

Décors
Denis Faure

Etapes de la création :

Novembre 2012
Temps de travail autour du texte d’Alan Benett avec la comédienne Jocelyne Tournier. Lectures et réflexions afin d’orienter le parti pris de la mise en scène

Janvier 2013
Résidence de 10 jours à l’EHPAD pour un 1er travail de création avec la comédienne.

Février 2013
Résidence de 10 jours pour la création du son et de la lumière au Scarabée, les Hauts-de-Chambéry.
Création du décors.

Mars 2013
Résidence de 17 jours à l’espace La Traverse du Bourget-du-Lac.
12 mars 2013  : 1re présentation du travail en fin de résidence à La Traverse devant des professionnels du spectacle vivant et le public. Echange autour du projet.